PROMENADES DANS UN RAYON DE 50 km.

L’Alsace a la forme d’un grand couloir Nord Sud.
On distingue plusieurs territoires :
– au centre, la Plaine du Rhin qui marque la frontière avec l’Allemagne.
– en bordure de la plaine : la région de collines avec le vignoble.
– vers l’Ouest, les Vosges qui marquent la limite avec la Lorraine.

Un esprit humoristique pourrait se poser la question :
Faut-il vraiment que les voitures alsaciennes aient 5 vitesses ?

Humoristique oui, réaliste aussi, car l’Alsace est une région qui a su garder sa taille humaine.
De Mulhouse dans le Sud, à Strasbourg dans le Nord, une bonne certaine de kilomètres.

L’Alsace est une région pour laquelle on s’est toujours battu. L’Alsace un « Eldorado » pour les pays germaniques, un « jardin » pour les rois de France.

Quelques oints de repère :

Les grandes villes :

Mulhouse : ville au passé industriel
Colmar : préfecture – ville tournée vers le tourisme
Strasbourg : métropole régionale

Villes moyennes :

Saint Louis : ville frontière avec la Suisse
Altkirch : petite ville du Sundgau
Ensisheim : au Nord de Mulhouse
Sélestat : passé humaniste entre Colmar et Strasbourg
Haguenau : au Nord de Strasbourg

De part sa forme de couloir, l’Alsace est une région de passage du trafic Nord Sud.
De migrations aussi.
Mais l’Alsace est également une terre d’accueil, une terre de tolérance. Pour preuve la gastronomie alsacienne qui fait place à de nombreuses recettes empruntées aux peuplades migrantes.
Terre de tolérance, d’oecuménisme aussi. Il existe en Alsace des églises qui  » changent de religion accueillant catholiques puis protestants.

Séjour de rêve dans une maison alsacienne